à propos

moi

Je suis actuellement à Dakar dans le cadre d’un postdoctorat fiancé par le Labex DRIIM (Dispositif de Recherche interdisciplinaire sur les Interactions Hommes-Milieux) pour l’OHMi Téssékéré (Observatoire Hommes-Milieux) du CNRS.

Je travaille à la mise en place d’une base de données, et au codéveloppement de modèles multi-agents pour l’ANR Future Sahel. Avec un intérêt particulier pour l’émergence de la coopération et de la gestion collective des ressources naturelles.

Mon précédent postdoc s’est fait à l’université de Limoges au Laboratoire GEOLAB au sein de la chaire « Capital environnemental et gestion durable des cours d’eau ». J’ai travaillé, là aussi, sur les conditions d’émergence de la gestion collective des ressources naturelles, avec une entrée centrée sur l’eau et l’irrigation en aval du barrage de Vinça dans les Pyrénées-Orientales.

Durant ma thèse J’ai travaillé sur les dynamiques paysagères de territoires viticoles et sur les possibilités offertes par les systèmes multi-agents pour pouvoir prospectiver ces évolutions.

Je travail plus particulièrement sur deux territoires : L’AOC Banyuls-Collioure (Pyrénée Orientale, France) et le Val di Cembra (Trentino, Italie).

Je suis particulièrement intéressé par les TICs, les logiciels libres et toutes les solutions de cartographie libre. Je suis donc naturellement membre du chapitre francophone de L’OSGeo et depuis 2015 chapter membre de l’OSGeo.

J’ai découvert ce monde formidable en Italie lors de nombreuses expériences professionnelles au CERVIM puis au sein du service d’informazion geografica de la Fondazion E.MACH.

Si j’ai découvert ce monde par GRASS-GIS et Qgis, je suis aussi aujourd’hui un utilisateur compulsif de R… Plus généralement je suis intéressé par les nouvelles technologies au service de la société et de l’aménagement et la gestion des territoires (mon « cœur de métier »), pour cela je suis également contributeur sur openStreetMap.

Vous pouvez me retrouver sur twitter et sur gitHub .

Vous trouverez donc ici tout ce qui me passe par la tête et tout ce que j’ai besoin de partager.