Archives du mot-clé coopératives

Les coopératives viticoles en France

Grâce au blog de R. Schirmer, j’ai découvert au début de l’été le site de l’observatoire de la viticulture française. Ce site permet d’avoir accès à une documentation très fournie (chiffres à la clef) sur des sujet aussi variés que :

  • les surfaces plantées en vigne
  • les surfaces par cépage dominant
  • les volumes vinifiés par les coopératives ou les caves particulières par commune
  • etc.

Comme je suis en plein travail sur le poids du système coopératif sur le cru Banyuls (dans les PO), j’ai regardé les données auxquelles je pouvais accéder sur le site de l’observatoire. J’ai été enchanté de découvrir dans la rubrique vinification des données diachroniques (entre 2007 et 2013) sur les quantités totales livrées aux coopératives ou vignifiées par des caves particulières, mais aussi type de vin (AOP rouge/rosé, AOP blanc, IGP rouge/rosé, IGP blanc, et sans IGP).

Une véritable mine d’or donc ! Hier soir, prenant mon courage à bras le corps, je me suis lancé dans la récupération des données, et ce sur plusieurs années (2010 et 2013). Un travail long et fastidieux (qui aurait pu être simplifié si les possibilités de téléchargement des données avait été optimisées, mais bon quand on veut, on peut !).

Voilà donc les deux premières sorties graphiques :

  • ggplot_coop_2010_203Sur ces deux premières cartes on peut essayer de jouer au jeu des 7 erreurs :
  • Les bouches ont légèrement reculé
  • Le Haut-Rhin et le  Bas-Rhin sont entrés en course avec des volumes non négligeables
  • Les volumes ont un peu augmenté dans les Pyrénées orientales

Si ensuite on s’intéresse à l’évolution des volumes apportés aux coopératives et vinifiés par des caves particulières entre 2010 et 2013, on produit alors les cartes suivantes :

ggplot_variation_2010_203La première chose qu’on peut noter est la différence d’ordre de grandeur entre les volumes gagnés (ou perdus) par les caves coopératives et ceux générés par les caves particulières. On peut observer deux petites choses. Les volumes produits aussi bien par les coopératives que par les caves particulières entre 2010 et 2013 sont en réduction en Gironde et en augmentation pour le département de l’Hérault. La progression semble également positive pour les départements du Bas Rhin et du Haut Rhin.

Vous pouvez retrouver le matériel et la méthode sur github